coaching entreprise innovation

Le mot innovation est sur toutes les lèvres en ce moment… le monde de l’entreprise a pris conscience de la maxime de Darwin : « S’adapter ou disparaître ! »

Qu’est ce que l’innovation ? Wikipedia nous donne la définition suivante : L’innovation est un principe général lié aux capacités d’une société ou bien encore d’une entité individuelle distincte de celle-ci à créer ou trouver des solutions nouvelles, qui se traduit notamment dans les domaines de la philosophie, de la sociologie1, de l’agriculture, des sciences, techniques et de l’économie où il s’applique aussi aux activités micro-économiques marchandes.

Article Mckinsey

 

Dans innovation, nous trouvons la même racine que dans « nouveau », ce nouveau peut se décliner de deux façons :

  • Par une amélioration (linéaire et incrémentale) de l’art antérieur, par exemple l’amélioration progressive de l’enregistrement phonographique entre les premiers cylindres jusqu’au microsillons contenant 2 et même 4 canaux sonores…
  • Par approche disruptive (saut quantique), une transformation, dont le résultat n’a aucun rapport avec ce qui précédait, pour rester dans le domaine de l’enregistrement et stockage sonore : le numérique, qui n’est en rien une amélioration de l’analogique…

 

Beaucoup d’approches sont disponibles pour faciliter l’émergence de la créativité et de l’innovation (dont la collaboration générative couplée à l’Imagineering de Disney, voir Intelligence collective), néanmoins cet article ne parlera pas de facilitation de l’innovation… Il parlera plutôt de l’étape qui précède : celle qui consiste par déjà commencer par supprimer tout ce qui empêche ou freine l’innovation !

 

Nous allons nous appuyer sur les travaux d’un spécialiste britannique du sujet : Ian MacDermott que j’ai eu l’occasion de rencontrer à Santa Cruz (Californie) en août dernier.

 

L’innovation, et la créativité, selon Ian, sont des états naturels de l’être humain. Pour en permettre l’émergence, il suffirait déjà de créer un contexte et un état d’esprit (mindset) favorable à son éclosion.

 

Un des premiers points à surveiller sont les espaces dans lesquels nous opérons. Nous en dénombrons trois :

  • L’espace physique
  • L’espace émotionnel
  • Et l’espace mental.

 

Pour Ian, les gens sont naturellement innovants. Et il suffit déjà de simplement :

  • Enlever « le frein à main »
  • Tolérer les erreurs…

Un ingrédient de base pour l’innovation : la CONFIANCE !

 

Voyons maintenant comment inhiber notre innovation.

Au niveau personnel :

  • Présumez que vous n’êtes par réellement innovant et que vous n’avez pas de talent particulier dans ce domaine ….
  • Ne notez pas quand vous l’avez été (innovant) dans le passé …
  • Soyez piloté par la notion de risque et soyez quelqu’un de fermé …
  • Ne faites pas confiance aux autres ….
  • Devenez le champion du statu quo …
  • N’écoutez pas …
  • Restez isolé – ne collaborez jamais ….

 

Ou au niveau organisationnel :

  • Créez une atmosphère de peur et de surcharge de travail …..
  • Envoyez des messages incohérents et favorisez les attentes conflictuelles ……
  • Faites en sorte qu’il n’y ait ni Vision commune ni objectif commun ……
  • Retirez les périodes de réflexions (au calme, avec prise de recul) ……
  • Mettez le point focal sur des retours court terme, uniquement quantitatifs….
  • Soyez obsédé par les mesures (KPI) ….
  • Ne parlez à personne hors vos relations habituelles …
  • Ne capitalisez pas l’inattendu – ignorez-le juste …..
  • Faites en sorte que personne ne sache utiliser les talents …..
  • Amenez toutes les personnes techniquement douées à des rôles de management…
  • Faites en sorte qu’une personne capable mais non qualifiée soient empêchées …

 

 

Un diction nous indique :  » Une personne intelligente apprend de ses propres erreurs … une personne sage apprend des erreurs des autres …. ».

Time to be wise ?

 

Bonne chasse aux freins !

Accompagner la transmutation en douceur des individus et des organisations dans la facilité et la célérité. 
Booster l’innovation disruptive.