Wikipedia nous donne la définition suivante de la sérendipité : « La sérendipité est le fait de réaliser une découverte scientifique ou une invention technique de façon inattendue à la suite d’un concours de circonstances fortuit et très souvent dans le cadre d’une recherche concernant un autre sujet. La sérendipité est le fait de « trouver autre chose que ce que l’on cherchait ». »   https://fr.wikipedia.org/wiki/Sérendipité

Le hasard, le concours de circonstances fortuit est un des points fondamentaux de la sérendipité. La question qui peut alors surgir est : « serait-il possible de favoriser, voire d’organiser l’émergence régulière, à volonté, d’idées nouvelles ? »

Dans beaucoup de cas, la sérendipité est le résultat du « système 1 » tel que le décrit Daniel Kahneman ( Wikipedia ). Un des premiers outils pour la favoriser est le brainstorming (à partir des années 40). De nombreux outils de créativité ont été développés depuis.

Les limites des systèmes 1 ou 2 de Kahneman, c’est qu’il font systématiquement appel à la mémoire et aux niveaux paradigmatiques associés. Or nos niveaux paradigmatiques limitent ce qui est possible pour nous, limitant de ce fait la possibilité de disrutivité et de sérendipité.

Nous voyons que le fait de nous libérer de notre mémoire et de nos paradigmes est une piste plus qu’intéressante.

Une première approche pour se libérer de sa mémoire et de ses paradigmes est de déjà être en état de détente maximale. Le billet sur les freins à l’intelligence collective s’applique aussi dans ce cas. Pour aller plus loin, nous aurons également besoin de passer de notre état existentiel à notre état Essentiel (voir  Les niveaux logiques revisités et le coaching Essentiel ) pour pouvoir aller explorer les divers « champs du possible » tout en étant libre des freins de nos croyances et paradigme.

« Etonnant non ? » comme le disait fort justement Pierre Desproges.

Ce billet vous a inspiré, plu  ? pensez à le partager !

Vous avez des questions, sur le fond ou comment appliquer : osez nous contacter !

Accompagner la transmutation en douceur des individus et des organisations dans la facilité et la célérité. 
Booster l’innovation disruptive.