L’intelligence collective est souvent taxée de « trop lente », ce qui en rend son adoption difficile par les Directions générales qui voient ici une approche trop pénalisante en terme de consommation de ressources (temps, argent). De plus, on lui couple souvent des résultats hypothétiques, ce qui n’aide pas vraiment à une décision en sa faveur. Il est en effet plus « facile » d’acheter une solution toute faite (ou présentée comme telle) proposée par un grand cabinet de conseil qui a pignon sur rue.

L’objectif de cet article est de vous montrer qu’il est possible de dire, comme le commandant Kirk dans le film Star Treck : « Scotty, vitesse lumière ! ».

 

La première génération d’IC (voir le billet sur les quatre générations d’intelligence collective ) est fort pratiquée depuis longtemps en entreprise, y compris dans sa version ultime appelée « réunionnite »! (oui, je sais, c’est de l’humour …) L’efficacité et l’efficience des réunions est loin d’être légendaire…

Vient ensuite la deuxième génération, avec l’apparition dans les années 80 des forums ouverts et autres world cafés. Si les solutions trouvées sont intéressantes et utiles, il est par contre aisé de penser que le temps passé est bien trop long pour une personne en situation de gestionnaire des ressources (humaines ou financières). En effet les phases de divergence/convergence, débats en tout genres, discussions, etc. sont très chronophage.

Le passage avec des approches de troisième et quatrième génération, avec l’utilisation de l’intelligence collective systémique®, amène une réelle percé dans les résultats et dans le temps à utiliser. Dans mon expérience, l’obtention d’une solution optimale est trouvée et mise en oeuvre dans des délais allant de trois à cinq fois plus réduits qu’avec des méthodes traditionnelles.

 

L’intérêt de passer par de l’intelligence collective systémique® (ICS) est en fait multiple :

  • les changements/transformations sont sur le Système lui-même (changement de type 2) et vont donc s’opérer en douceur par un processus de type « inside out » et non plus top down (avec les résistances qui vont avec).
  • La transformation du Système va transformer ses membres.
  • Les changements/transformations vont se faire vite (en fait aussi vite que le Système le permet)
  • Les changements/transformations vont s’effectuer avec un minimum de résistance ( voir article sur l’utilisation de l’homéostasie comme facteur de changement )
  • Les changements/transformations vont se mettre en place de la façon la plus harmonieuse possible, sans à coup ou récession.

 

Pour ce faire, la facilitation a besoin de :

  • Avoir un Mindset et un niveau de conscience vécu (incarné) en accord avec l’approche d’ICS
  • Être une équipe (au minimum un binôme), car c’est un Système qui doit faciliter un Système
  • Être une équipe qui fonctionne elle-même en ICS (co-construction permanente en présence) et pas qui applique juste des techniques, fussent-elles d’IC de 4e génération.

Une fois mise en place, cet Intelligence collective systémique® va permettre aux organisations et aux équipes de pouvoir « voler au-dessus de l’eau » avec un minimum de résistance, comme la photo ci-dessous l’illustre métaphoriquement :

 

NB : Une formation de facilitateurs d’IC (outils ET Mindset) de 4e génération est imminente … stay tuned !!

Faciliter la transmutation en douceur des individus et des organisations dans la facilité et la célérité. 
Booster l’innovation disruptive.